Follow:
Humeur

Au Féminin

Je n’ai jamais pu supporter les injustices. En fait, ça m’a toujours mise hors de moi. Je le sens, la colère monte en moi, j’ai mal au ventre, mes joues deviennent rouges et ma voix tremble. Vous devez vous dire, mais quel début d’article, que lui arrive-t-il ?!

Je défends les principes féministes. Et je m’attends déjà à des« Oh non, encore une féministe ! » « Encore une ch***se ! » « Jamais contente de rien ! » « Toujours à se plaindre ! » « Ces femmes-là voient le mal partout ! »  Hum… je ne me qualifierais pas tout à fait comme cela.

Je n’ai pas toujours été, allez disons-le, féministe. Depuis quelques années, je m’intéresse de plus en plus aux droits des femmes et je suis littéralement outrée par tout ce que je découvre. Nous sommes au XXIème siècle. Mais en France… 

  • 28% de différence de salaire femmes-hommes pour un même poste, avec les mêmes diplômes.
  • 26,8% de députées,  16% de maires, 0 présidente de la République.
  • 80% des tâches ménagères en moyenne sont effectuées par les femmes.
  • 39% des cadres sont des femmes.
  • 30,6% des femmes doivent travailler en temps partiel.
  • 28% des créateurs d’entreprise sont des femmes.
  • etc…

Toutes ces injustices, et j’en passe, ne peuvent pas laisser indifférents. A vrai dire, je n’ai jamais vraiment compris la raison pour laquelle la femme est considérée comme « inférieure » à l’homme. Aucune donnée scientifique, historique, artistique ou autre ne peut justifier cela. Alors pourquoi quelque chose d’aussi injuste et infondé persiste dans une société moderne ? C’est la question qui me trotte dans la tête depuis quelques temps. Je pense que je n’obtiendrais jamais de réponse satisfaisante. Ainsi, je m’interroge beaucoup sur l’avenir, je sais que je ne veux pas évoluer dans un monde comme cela.

Donc je défends mes idées, à très petite échelle j’en suis consciente, mais je ne peux me résigner à laisser un tel système continuer. Et encore, je ne parle que de la France … Je trouve bien dommage que le fait de se revendiquer féministe soit bien souvent l’appel à de nombreuses critiques de la part d’hommes comme de femmes. Je suis pourtant convaincue que toutes les femmes sont un peu féministes car aucune ne peut accepter de telles inégalités. Faut-il avoir honte de défendre ses droits ? Faut-il garder ses idées, ses combats pour soi ? NON ! Je voudrais changer l’image que l’on se fait des féministes.

Être féministe ne signifie pas détester les hommes, tous les qualifier de machos. Je connais de nombreux hommes qui sont tout autant interpellés par les injustices que subissent les femmes. Je ne pense pas que ce soit de la faute des hommes, c’est davantage la société qui est « machiste ». Il me semble juste scandaleux de s’interdire de faire des choses, de réaliser nos rêves sous prétexte que nous sommes des femmes. Toute fois, je ne soutiens pas toutes les actions féministes qui me paraissent parfois extrémistes, violentes et provocatrices comme celles menées par les femens.  

Je suis bien consciente qu’il y a beaucoup d’autres problèmes dans le monde. Ca me touche tout autant. Mais je tenais à vous parler de ce qui m’anime en ce moment. Mon blog n’est pas militant, toutefois j’avais besoin de vous en faire part, ces inégalités qui n’auraient jamais dues exister.

Si ce sujet vous intéresse, voici quelques supports qui peuvent vous informer.

  • Magazines: Paulette, Causette, les Confettis.
  • Livres: Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir, Moi Malala de Malala Yousafzai.
  • Films: Les Sufragettes de Sarah Gavron, Les Femmes du bus 678 de Mohamed Diab.

 

 

 

 

Previous Post Next Post

Ce qui pourrait aussi te plaire ...

No Comments

Leave a Reply