Follow:
Photo/Vidéo

Court-métrage

J’ai malheureusement été très occupée en ce moment. Cette deuxième année est très intense: je suis dans de nombreux projets, je rencontre de nouvelles personnes chaque jour, je me découvre … Je n’ai plus une minute pour le blog et j’en suis un peu frustrée. Alors j’ai décidé d’y remédier en m’y remettant au plus vite et plus régulièrement, comme avant.

Comme vous le savez, je devais réaliser, avec des amis, un court-métrage pour un concours au musée des beaux-arts d’Angers dont le thème est « Liaisons Dangereuses: l’Amour sur la toile ».  Nous avons eu le sujet et les consignes fin septembre et nous devions rendre notre court-métrage le 14 novembre. Les délais étaient très (trop) courts.

Nous avons d’abord dû écrire le scénario et faire le story-board. Ca a été très compliqué, nous n’avions pas d’idées très originales au début. Nous avons donc décidé de privilégier l’esthétique plutôt qu’une histoire complexe. Nous avons passé beaucoup de temps sur cette phase là car il était important de bien définir les accessoires, les costumes, les lieux et moments de tournage pour que la réalisation technique se passe pour le mieux.

Ensuite, nous avons tourné sur trois jours au total. Croyez-moi ça a été très éprouvant physiquement et intellectuellement. Il fallait penser à tout (faux-raccord, costumes, accessoire, petits détails…) et transporter le matériel (imposant et encombrant) à chaque instant. Ca a été la phase la plus difficile.

Enfin, nous devions monter notre court-métrage de quatre minutes. Ce qui, finalement, représente énormément d’heures de travail. Lors du dérushage, on a été quelque peu déçus des images obtenues. Mais la magie de Final Cut Pro nous a sauvés et nous avons obtenu ce que nous souhaitions esthétiquement. Nous avons passé deux journées entières au banc de montage, et croyez-moi, c’était très dur. Parfois, on se concentrait sur une demi seconde du film pendant une demie heure… De quoi devenir fou !

Mais Jeudi 10 Novembre, 18h00 naissait La Poudre Aux Yeux. Je suis fière de ce que nous avons obtenu, cela représente une cinquante d’heures de travail. Et puis, outre l’expérience technique, ce fil nous a rapproché et nous a permis de porter un projet de A à Z ensemble.

Assez blablaté, à présent je vous laisse visionner La Poudre Aux Yeux…

 

 

Previous Post Next Post

Ce qui pourrait aussi te plaire ...

No Comments

Leave a Reply