Follow:
Rencontres

La Nazairienne 1/2

C’est dans un appartement à la décoration cosy, à deux pas du boulevard de mer de Saint-Nazaire, que j’ai eu la chance d’échanger avec Clémence du blog « La Nazairienne ».

Rencontre.

  • Clémence, il y a maintenant plus de deux ans tu as quitté la vie parisienne pour revenir à Saint-Nazaire, pourquoi ? 

Originaire de Saint-Nazaire, je suis partie faire mes études à Paris. Après avoir obtenu ma licence « chargée de communication », j’ai été attachée de presse puis j’ai travaillé en tant que journaliste dans le domaine de l’audiovisuel. J’ai particulièrement aimé cette dernière expérience, je me sentais vraiment bien. Malgré tout, je restais frustrée. Je voulais être mon propre patron. Après une dizaine d’années, je ne supportais plus Paris où le temps s’écoulait bien trop vite. Je n’arrivais plus à déconnecter le week-end alors que j’étais dans une ville offrant une multitude d’activités. J’avais l’impression d’avoir fait le tour. Alors j’ai osé tout quitter, mon travail et mon appart pour Saint-Nazaire ! Et je ne regrette rien.

  • L’image de notre ville est parfois bien négative dans les médias, qu’est-ce que tu aimes à Saint-Nazaire et ses alentours ? 

Je dirais que ce qui me plaît le plus c’est le cadre de vie paisible. Je peux presque tout faire à pied, tout est plus simple et plus accessible qu’à Paris. Et surtout les gens sont plus abordables pour discuter, échanger. Et puis, il y a la plage ! Il n’y a rien de mieux pour décompresser qu’une balade au grand air frais.

  • Pourquoi t’es-tu lancée dans l’aventure du blogging ? 

J’ai toujours été une grande lectrice de blog mais je n’avais jamais pensé en faire un moi-même. Quand je suis arrivée à Saint-Nazaire je n’ai pas trouvé de travail tout de suite. Les journées étaient très longues, je m’ennuyais. Alors j’ai crée le blog « La Nazairienne » à l’aide d’un bouquin et de conseils d’amis. Au début ce n’était qu’une activité pour me changer les idées, je faisais ça pour moi, pas du tout dans le but d’être lue.

  • Sur Lanazairienne.fr on peut trouver les bons plans nazairiens, pourquoi avoir choisi de traiter cette thématique ? 

A mon arrivée ici, je cherchais souvent des petits restos sympas ou des visites à faire et je tombais constamment sur TripAdvisor … Je me suis dit que je ne devais pas être la seule dans ce cas. Saint-Nazaire méritait qu’on valorise ses trésors cachés. Personne ne l’avait fait, je trouvais cette idée originale alors je me suis mise à la recherche de bons plans sur la côte.

  • Ton blog est un loisir. Tu es rédactrice en freelance. Est-ce difficile de combiner ces deux activités ? Comment travailles-tu ? 

Oui, j’ai un statut d’auto-entrepreneuse. Le risque avec cette situation c’est de ne pas être rigoureuse. Alors je m’impose certaines choses comme celle de me lever tous les matins à 7h15. Ca peut paraitre un peu psychorigide (rires) mais il faut maintenir un rythme de vie, de travail. S’organiser pour gérer ces deux activités est parfois difficile. Systématiquement le matin, je check mes trois boîtes mail, les réseaux sociaux et je rédige des articles ou des brèves pour une entreprise parisienne. Depuis quelques temps, je suis obligée de délaisser un peu le blog. La marque « Clémence & Anaïs » me prend beaucoup de temps car la vente suppose de nombreuses démarches. Je suis aussi souvent sollicitée pour participer à des événements ou des réunions. Au moins deux fois par semaine, je vais travailler dans un espace de coworking en centre-ville, dans le quartier du paquebot. Je me sens vraiment bien là-bas, j’y retrouve des personnes qui sont à présent devenus de vrais amis. J’ai besoin de bouger, de rencontrer des personnes, d’échanger. Les journées ne se ressemblent pas et passent à une vitesse folle !

A suivre …

Vous découvrirez la suite de cette rencontre avec La Nazairienne prochainement !

Crédits photos © Instagram/la_nazairienne: Une

Previous Post Next Post

Ce qui pourrait aussi te plaire ...

No Comments

Leave a Reply