Follow:
Rencontres

Toque & Bottes 1/2

Rémy, accompagné par Flora, s’est lancé un défi: un food truck  vous proposant une cuisine authentique et de qualité à base de produits de saison en circuit court.

Rencontre.

  • Pour commencer, d’où provient le nom original de votre food truck « Toque & Bottes » ? 

Sincèrement, cette étape n’a pas été des plus simples ! Nous souhaitions que le nom de notre food truck renvoie l’idée d’une bonne cuisine et de la campagne car nous soutenons l’agriculture biologique, le circuit-court, la consommation responsable … « Toque & Bottes » traduisait simplement le concept que du champ à l’assiette, il n’y a qu’un pas.

  • Quel est votre parcours Rémy dans la cuisine ? 

La cuisine est une réorientation. Après avoir été à la plonge d’un restaurant sur l’Ile de Ré pendant un été pour un job étudiant, j’ai suivi une formation à Paris, j’ai été premier (ex aequo avec un camarade) de la promo. Sans prétention, cuisiner a été comme instinctif, naturel, je n’avais pas de difficulté. J’ai commencé ma carrière dans un restaurant bistronomique à Paris dans lequel j’ai beaucoup appris et je suis devenu chef. Puis, après y avoir travaillé deux ans, j’ai appris à travailler le poisson dans des restaurants sur la côte atlantique tels que La Croisette ou le Fouquet’s

  • Rémy, après avoir cuisiné pour de grands restaurants, vous décidez de changer de vie pour monter votre projet de food truck, pourquoi ?

Même si je sais que dans ce milieu il faut être fou, ce que je pense être un tant soit peu (rires), je ne me sentais pas en accord total avec mes valeurs gastronomiques. Je me suis alors posé beaucoup de question et j’ai réalisé que je voulais rééduquer le palais des gens. L’idée du food truck m’a séduit car cela me permettait d’être libre, quelque peu « nomade ».

  • On sent que la cuisine vous anime Rémy, qu’est ce que vous souhaitez transmettre à travers vos plats ? 

Je veux créer de l’émotion, du sentiment et surtout ramener des saveurs d’enfance aux clients. Il faut travailler plusieurs produits afin de les harmoniser, de trouver un équilibre pour surprendre. Manger ne sert pas qu’à se nourrir. Je pense que cette conception de la cuisine vient de ma mère qui faisait absolument tout maison, je me suis habitué à déguster des plats simples mais goûteux. C’est cette cuisine familiale, authentique, avec une proximité avec les producteurs en circuit-court, que je soutiens.

  • Vous développez ce projet à deux, en couple, quel rôle tenez-vous Flora ? 

En tant que journaliste, je me suis chargée de la communication: animer les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram), les relations presse, mais aussi l’organisation. Facebook nous accorde le plus de visibilité pour le moment. Twitter également, d’ailleurs je suis étonnée de voir le nombre de twittos actifs sur Saint-Nazaire. Instagram nous permettra de partager les menus quotidiennement lorsque le food truck sera ouvert.

  • Quelles sont les grandes étapes pour mener à bien un tel projet ? Les difficultés & les joies ? 

Premièrement, nous devions définir un concept clair et précis. L’idée de base était le respect de l’environnement, des produits avec le système de circuit-court et les bocaux consignés à 2€. Cette étape était difficile: beaucoup d’études de marchés, la constitution d’un business plan…  C’était très abstrait. L’étape suivante a été de démarcher des partenaires et acheter LE camion. Là, c’est devenu concret et très motivant ! On a effectué des travaux sur le food truck: nettoyage et peinture. Même le camion est « fait maison ». C’est vraiment un projet familial et amical. Et puis, il y a eu Ulule, une base de financement participatif. Voir l’accueil positif et généreux des contributeurs nous a vraiment touché, nous sommes vraiment reconnaissants envers les personnes qui nous permettent de réaliser notre rêve. Ensuite, il a fallu répondre à toutes les obligations administratives et les autorisations de stationnement qui nous bloquent encore aujourd’hui pour lancer officiellement « Toque & Bottes ».

Deux personnes dynamiques et passionnées dont vous retrouverez la suite de l’interview dans la semaine pour parler petits plats !

En attendant l’ouverture prochaine, n’hésitez pas à les suivre sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez partager cet article sur:

Crédit photos: © Break Your Time

 

Previous Post Next Post

Ce qui pourrait aussi te plaire ...

No Comments

Leave a Reply